Représentation 

Le Parti progressiste-conservateur remporte les élections en Nouvelle-Écosse

18 août, 2021

Dans un résultat surprenant, le Parti PC a remporté la victoire avec un gouvernement majoritaire lors des élections provinciales d’hier en Nouvelle-Écosse. Le Parti PC, dirigé par Tim Houston, a remporté 31 des 55 sièges de la province. Le Parti libéral a été réduit à 16 sièges, le NPD a remporté 6 sièges, tandis qu’un candidat indépendant a également remporté la victoire. Un vainqueur n’a pas encore été déclaré dans quelques circonscriptions, mais aucune d’entre elles n’aura d’impact sur le statut de gouvernement majoritaire du Parti PC.

Le Parti PC a mené une campagne axée sur l’amélioration du système de santé et la croissance de l’économie. À noter pour les détaillants, M. Houston :

  • est un progressiste-conservateur, les initiatives gouvernementales liées à l’environnement se poursuivront
  • est un partisan du secteur de la vente au détail
  • a déclaré officiellement que la province devrait prendre des mesures en vue de la libéralisation des ventes d’alcool dans la province
  • s’est engagé à ne pas augmenter les impôts durant son mandat (malgré l’investissement important qu’il fera dans la santé)

Contexte :

En 2019, Tim Houston (en tant que leader relativement nouveau) a commencé à trouver un écho auprès des Néo-Écossais et le Parti a été récompensé par un certain nombre de victoires aux élections partielles. Cet élan a été contrecarré alors que la pandémie de COVID-19 a concentré toute l’attention sur le premier ministre et l’administrateur en chef de la santé publique. Jusqu’en mai 2021, les sondeurs ont estimé que le Parti PC était en retard de 28 points de pourcentage sur les libéraux au pouvoir. Pour affirmer l’évidence, la campagne électorale libérale ne s’est pas bien passée et les conservateurs ont pris de l’ampleur chaque semaine au cours de la campagne d’un mois. Néanmoins, même les partisans conservateurs les plus optimistes de l’avance massive des libéraux suggéraient que le Parti PC ne pouvait pas faire mieux que de former un gouvernement minoritaire.

Prochaines étapes :

Le CCCD continuera à développer des relations de travail avec le premier ministre élu et le nouveau cabinet (une fois nommé). Le CCCD veillera à ce que la voix du commerce de détail soit entendue alors que le nouveau gouvernement tente un équilibre délicat en prenant des mesures pour faire croître l’économie et faire des investissements importants dans les soins de santé sans augmenter les impôts.

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.