Alimentation et épicerie | Coronavirus | nationale | Représentation  | Sécurité des produits

Le CCCD recommande d’éviter l’étiquetage discrétionnaire afin que les détaillants puissent se concentrer sur la reprise économique

11 mars, 2021

Le CCCD continue de plaider au nom de ses membres pendant la crise de la COVID-19 pour éviter les initiatives réglementaires d’étiquetage discrétionnaire afin que les détaillants au Canada puissent se concentrer sur la reprise.

Le CCCD s’est associé à Food, Health & Consumer Products of Canada et à l’Association canadienne des boissons pour faire pression pour que la mise en œuvre du Règlement sur l’étiquetage nutritionnel (tableau de la valeur nutritive) soit prolongé de quatre ans et pour préconiser que tout changement d’étiquetage supplémentaire (par exemple, l’étiquetage, la modernisation de l’étiquetage des aliments, etc.) soit coordonné sur ce cycle.

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.