Coronavirus | Représentation 

Le CCCD a envoyé une lettre conjointe aux premiers ministres soulignant la nécessité d’avoir une direction claire et cohérente dans la lutte contre le COVID-19

17 novembre, 2020

Le CCCD ainsi que des chefs d’entreprise, des entrepreneurs et des employeurs du Canada, ont envoyé une lettre conjointe aux premiers ministres des provinces du Canada pour souligner la nécessité d’avoir une orientation et de lignes directrices cohérentes et uniformes à tous les niveaux de gouvernement dans la lutte contre le COVID-19.

Compte tenu de l’augmentation alarmante du nombre de cas, nous reconnaissons que vous avez la tâche de maintenir un équilibre délicat entre sauver des vies et sauver des moyens de subsistance. Notre défi commun consiste à tracer la voie à suivre en protégeant à la fois la santé des Canadiens et des Canadiennes et leur bien-être économique.

  1. Assurer une cohérence, en particulier en ce qui concerne le port du masque et les activités sociales. Les Canadiens et les Canadiennes reçoivent beaucoup trop de messages contradictoires. Bien que les variations régionales des taux de contamination puissent nécessiter des mesures d’intervention différentes, les administrateurs de la santé publique devraient s’assurer de donner des conseils qui soient aussi cohérents que possible. Les gouvernements ne devraient pas imposer de restrictions aux activités commerciales présentant un faible risque si des éléments probants indiquent que la propagation dans la communauté est attribuable au non-respect des lignes directrices lors d’activités sociales.
  2. Fournir autant de détails que possible. Les Canadiens et les Canadiennes sont beaucoup plus susceptibles de se conformer aux directives de la santé publique s’ils comprennent les détails qui sous-tendent ces décisions. Plus vous pouvez partager de renseignements régulièrement au sujet de la cause, de la nature et de l’emplacement des éclosions, plus ils seront disposés à se conformer aux directives.
  3. Éviter d’adopter une approche globale. La plupart des Canadiens et des Canadiennes et des entreprises respectent les règles. Ils ne devraient pas être punis pour les actes irresponsables de certaines personnes. Les personnes qui en mettent d’autres en danger devraient en subir les conséquences, c’est-à-dire en faisant appliquer rigoureusement la loi à l’échelle locale. Lorsque des restrictions s’imposent, celles-ci devraient être appliquées avec soin afin d’assurer des règles du jeu équitables.
  4. Soutenir ceux et celles qui sont les plus durement touchés. Les employés et les propriétaires d’entreprises ne devraient pas avoir à souffrir financièrement lorsqu’ils ne peuvent pas travailler en raison des restrictions liées à la pandémie, comme les décrets indiquant de rester à la maison et les fermetures d’accès aux communautés autochtones. Même si les gouvernements fédéral et provinciaux ont mis sur pied de nombreux programmes d’allègement utiles pour les entreprises et que d’autres sont en cours d’élaboration, ils ne sont pas prêts et proportionnés à la taille du défi que nous devrons surmonter en cette deuxième vague de la maladie.
  5. Partager les pratiques exemplaires. Nous devrons vivre avec la COVID-19 pour de nombreux mois à venir et nous devons constamment œuvrer à améliorer notre gestion de la pandémie. Les gouvernements et les responsables de la santé publique devraient continuer de partager les pratiques exemplaires et saisir toute possibilité de procéder à une harmonisation et d’apprendre des autres administrations et communautés.

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.