Coronavirus | Île-du-Prince-Édouard | Nouveau-Brunswick | Nouvelle-Écosse | Terre-Neuve-et-Labrador

Les provinces de l’Atlantique fournissent des conseils sur l’utilisation des bacs en vrac

23 juin, 2020
vrac

En Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard, les détaillants peuvent recommencer à autoriser aux consommateurs l’achat en vrac en libre-service. Les détaillants doivent prévoir un délai suffisant pour informer les clients que ce changement se produira. Dans le cadre de leurs plans opérationnels COVID-19, les détaillants doivent détailler les protocoles qui seront mis en œuvre pour garantir que le libre-service peut être fait en toute sécurité.

Terre-Neuve-et-Labrador a mis à jour son document de recommandations pour les établissements de vente au détail et permet également aux clients de libre-service des produits secs en vrac et des produits alimentaires. Étant donné que le document d’orientation a été publié et qu’aucun plan opérationnel n’est requis à Terre-Neuve-et-Labrador, le délai de retour au libre-service peut être à la discrétion du détaillant.

Cependant, aucune des quatre provinces de l’Atlantique n’autorise actuellement les buffets d’aliments préparés en libre-service.


Voir les informations COVID-19 de toutes les provinces canadiennes ici

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.