Commerce électronique et technologie | Coronavirus | Finances et politiques fiscales | nationale | Opérations en magasins

Ventes au détail : légère augmentation en août. Le télétravail et le fait de rester près de la maison sont profitables pour certaines catégories de produits.

21 octobre, 2020

Comme le démontrent les données de Statistique Canada publiées aujourd’hui, les statistiques reliées au commerce de détail pour le mois d’août montrent un léger et continu rebond depuis les baisses record en avril. Toutefois, le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) souligne qu’en raison de la situation de santé publique et l’incertitude économique, cette remontée reste précaire.

Les ventes au détail ont augmenté de 0,4 % pour s’établir à 53,2 milliards $ en août, en raison des matériaux de construction et de jardinage ainsi que des aliments et boissons.  Concernant les ventes de vêtements, même si elles se sont beaucoup améliorées par rapport à ce que nous avons connu en mars, avril et mai 2020, ces dernières continuent d’être basses et enregistrent une baisse de 12 % par rapport à août 2019.  Cette baisse pourrait être attribuable au fait qu’en raison du début des classes plus tardif, le magasinage de la rentrée a été décalé.  Parmi les autres catégories intéressantes à suivre, soulignons les ventes d’alcool, de tabac et de cannabis récréatif. En calculant leurs parts de dépenses de consommation, ces ventes sont légèrement en hausse depuis le début de la crise de la COVID-19, mais aujourd’hui bien en deçà de leur sommet de mars, avril et mai de cette année.

La portion des ventes au détail attribuable au commerce électronique a légèrement augmenté pour le mois de juillet, représentant 5,0 % du commerce de détail total, comparativement à 4,8 % en juillet de l’année précédente. Mentionnons que ces données n’incluent pas les entreprises de commerce électronique comme Amazon, Wayfair ou les colis importés.   Bien que le commerce électronique se soit quelque peu stabilisé, et même légèrement diminué en août (-2 %) en raison de l’ouverture de plusieurs magasins, les ventes en ligne sont en hausse de plus de 60% d’une année à l’autre, ce qui s’apparente de plus en plus à la nouvelle normale.

Les détaillants continuent de faire à de nombreux défis, dont les répercussions de la vague de COVID-19 qui continuent de causer des fermetures régionales dans certaines provinces.  Les chiffres d’aujourd’hui montrent de grands écarts d’un bout à l’autre du pays.  Effectivement, sept provinces voient des ventes au détail plus élevées qu’elles ne l’étaient avant la COVID-19.  Mais dans trois provinces, à savoir l’Ontario, l’Alberta et l’Île-du-Prince-Édouard, les détaillants ne se sont toujours pas complètement rétablis.   L’endroit où les gens vivent et travaillent continue également d’avoir un impact énorme sur l’endroit où ils magasinent, d’autant plus qu’une partie importante de la population croit qu’ils continueront de travailler à distance dans un proche avenir.

Alors que les détaillants se préparent pour la période des Fêtes, le CCCD encourage les consommateurs à magasiner tôt et en toute sécurité.  Évitez les files et les foules! En magasinant tôt, vous vous assurez d’obtenir le produit que vous désirez et à temps. Il s’agit de la clé pour un heureux et sécuritaire temps des Fêtes.

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour organiser une entrevue, contactez :
Nadine Légaré à [email protected]

 

À propos du Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) :

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) est la voix des détaillants au Canada et au Québec. Il représente plus de 45 000 commerces de tous types, notamment des grands magasins, des magasins spécialisés, des magasins à rabais, des magasins indépendants et des détaillants en ligne. Les membres du CCCD ont une offre diversifiée de produits, allant des articles d’usage courant aux produits d’épicerie et de pharmacie. Ses membres sont responsables de plus de 75 % des ventes au détail réalisées au Canada. Le CCCD est le seul représentant de la distribution alimentaire au Canada et au Québec. Il est un ardent défenseur du commerce de détail au Canada et collabore avec l’ensemble des paliers du gouvernement et d’autres parties prenantes dans le but de favoriser la croissance de l’emploi et les possibilités de carrière dans le commerce de détail, de promouvoir et de soutenir les investissements du secteur du détail dans les communautés canadiennes ainsi que d’améliorer l’offre de produits proposée aux consommateurs et la compétitivité de l’industrie. Le commerce de détail au Québec spécifiquement, c’est plus de 33 000 magasins, plus de 500 000 travailleurs et plus de 80 milliards de $ de ventes au détail annuellement.

 

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.