Québec

Magasinage des Fêtes : malgré la pandémie, les Québécois font encore bande à part

10 novembre, 2020

Depuis le début de la pandémie, nous avons tous dû modifier nos comportements à plusieurs niveaux et nos habitudes de consommations en font partie. Alors que la saison des Fêtes approche à grands pas, le CCCD (Conseil canadien du commerce de détail) a mené, pour une troisième année de suite en collaboration avec la firme Léger Marketing, un sondage qui permet de mieux comprendre les intentions des consommateurs partout au pays ainsi que les impacts de la pandémie sur le magasinage des fêtes.

« D’abord et avant tout, nous tenons à souligner qu’à la lumière de ces données, même si cette période s’annonce différente, il est clair que nous avons tous l’intention de passer une très joyeuse période des Fêtes », affirme Marc Fortin, président pour le Québec du CCCD. « Les résultats permettent de faire plusieurs constats intéressants sur des tendances lourdes, mais aussi de déceler certaines habitudes d’achat que les Québécois ont avantage à modifier rapidement cette année. »

Cette année, l’enquête sur le magasinage des Fêtes du CCCD a été menée au début d’octobre 2020 auprès d’environ 2 500 personnes d’un océan à l’autre, dont un peu plus de 600 Québécois. Voici quelques constats :

Magasiner tôt pour la santé de tous

Les résultats de notre sondage soulignent que les Québécois n’ont pas l’intention de faire leur magasinage des Fêtes plus tôt. Effectivement, 70% n’ont pas l’intention de changer leurs habitudes et le feront sensiblement à la même période.

« Année après année, les Québécois ont l’habitude de débuter leurs achats des Fêtes plus tard que le reste des Canadiens. Mais comme cette année est très différente en raison de la pandémie, il est préférable de commencer nos achats plus tôt, et ce, autant en magasin qu’en ligne. Comme ça, nous évitons beaucoup de désagréments, comme les délais de livraison ou les ruptures de stock », poursuit Marc Fortin.

Se faire plaisir, un peu plus encore cette année

Encore une fois cette année, les Québécois ont tendance à dépenser plus que nos concitoyens du reste du Canada pour se faire plaisir. Les dépenses envisagées en alcool et la nourriture pour les Québécois représentent 21% du budget en comparaison à 19% pour le reste du Canada. De plus, les catégories de produits de gratification personnelle, comme les livres, les articles de santé ou les soins personnels, ou d’amélioration du domicile affichent des résultats significativement plus élevés cette année.

« L’année a été difficile à plusieurs niveaux, ce qui explique cette tendance à vouloir s’offrir plus de plaisirs pour la période des Fêtes. C’est une bonne façon de faire en sorte que cette période reste tout aussi festive, même si elle s’annonce moins traditionnelle », souligne M. Fortin.

Le virage vers le magasinage en ligne s’accélère

En raison de la pandémie, les consommateurs ont modifié leurs habitudes et se sont tournés sur l’achat en ligne. « Avec une augmentation de 14% par rapport à 2019, les consommateurs font maintenant 40% de leurs achats en ligne. Nous croyons que cette tendance se maintiendra bien au-delà du magasinage des Fêtes », conclut M. Fortin.

Afin de leur permettre de s’adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs, les membres du CCCD ont accès au rapport complet du sondage en se connectant sur le site. Les médias désirant consulter l’étude peuvent faire une demande auprès de Jean-François Belleau au 514-210-1709.

Pour plus de renseignements :

Jean-François Belleau, Directeur – Relations gouvernementales
jfbelleau@cccd-rcc.org
514-210-1709

À propos du Conseil canadien du commerce de détail

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) est la voix des détaillants au Canada et au Québec. Il représente plus de 45 000 commerces de tous types, notamment des grands magasins, des magasins spécialisés, des magasins à rabais, des magasins indépendants et des détaillants en ligne. Les membres du CCCD ont une offre diversifiée de produits, allant des articles d’usage courant aux produits d’épicerie et de pharmacie. Ses membres sont responsables de plus de 75 % des ventes au détail réalisées au Canada. Le CCCD est le seul représentant de la distribution alimentaire au Canada et au Québec. Il est un ardent défenseur du commerce de détail au Canada et collabore avec l’ensemble des paliers du gouvernement et d’autres parties prenantes dans le but de favoriser la croissance de l’emploi et les possibilités de carrière dans le commerce de détail, de promouvoir et de soutenir les investissements du secteur du détail dans les communautés canadiennes ainsi que d’améliorer l’offre de produits proposée aux consommateurs et la compétitivité de l’industrie. Le commerce de détail au Québec spécifiquement, c’est plus de 33 000 magasins, plus de 500 000 travailleurs et plus de 80 milliards de $ de ventes au détail annuellement.

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.