Les détaillants peuvent maintenant échanger des stocks excédentaires pour les biens et services dont ils ont besoin sans débourser d’argent comptant.

17 février, 2021

Une nouvelle approche pour faciliter l’accès des détaillants aux biens et services dont ils ont besoin, sans avoir recours à de l’argent comptant. Cette initiative est mise en place par le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) et appuyée par l’Agence du revenu du Canada (ARC).

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) et BarterPay Canada Inc. annoncent un nouveau partenariat qui permettra aux détaillants de partout au pays d’avoir accès à la plateforme de négociation RetailBarterPay (en anglais seulement).

Grâce à la plateforme RetailBarterPay, les détaillants peuvent désormais avoir accès à une grande variété de biens et de services, sans avoir besoin d’utiliser de l’argent comptant, en échangeant des stocks (excédentaires ou non). Cela peut prendre la forme de biens ou de services durables qui sont monétisés dans les « crédits de troc» BarterPay Barter Credits™ – un crédit de troc BarterPay Barter Credits™ équivaut à un dollar canadien aux fins de l’évaluation, de la comptabilité et de l’impôt – qui peuvent être échangé contre des biens ou services offerts par d’autres entreprises qui font également partie du réseau BarterPay.  Les « crédits de troc» sont comptabilisés comme équivalents de trésorerie par l’Agence du revenu du Canada (ARC).

« Partout au Canada, les détaillants se trouvent dans un environnement de vente au détail plus difficile que jamais.  Beaucoup font preuve d’une créativité incroyable dans la façon dont ils repensent leurs entreprises. RetailBarterPay est un excellent complément aux efforts des détaillants, car il leur permet de puiser dans leur inventaire inactif existant à pleine marge pour réinvestir dans d’autres secteurs de leur entreprise où ils ont besoin de produits et services en ce moment », affirme Diane J. Brisebois, présidente et chef de la direction du CCCD. « De plus, les détaillants auront également la confiance de savoir qu’en travaillant par l’entremise de RetailBarterPay, les transactions sont comptabilisées à un dollar pour une valeur monétaire par l’Agence du revenu du Canada (ARC).  BarterPay offre une solution hautement innovante et rapide aux réalités du marché d’aujourd’hui. »

Lors de l’activation de leur compte, les membres du CCCD recevront un crédit de 175 $, offerts par le CCCD. Des promotions spéciales ainsi que l’accès à des prêts de troc sans intérêt pour petites entreprises BarterPay sont également accessibles.

« Ce partenariat offre aux membres du CCCD une occasion unique de faire des affaires en utilisant le troc », affirme John Porter, fondateur et chef de la direction de BarterPay. « À une époque où les liquidités se font rares, il est impératif que les détaillants adoptent de nouvelles façons de faire des affaires qui améliorent leurs flux de trésorerie. Notre système de troc convivial permet aux détaillants de toute taille de faire des échanges facilement afin d’obtenir de meilleurs résultats et, par le fait même, d’avoir un impact positif dans leur communauté.   De plus, les membres  RetailBarterPay du CCCD ont la possibilité de faire don de leurs « crédits de troc» BarterPay Barter Credits™ en échange d’un reçu de bienfaisance au nom de la  Fondation BarterPay It Forward, organisme géré par l’entreprise.

Pour en savoir plus, retail.barterpay.ca  /  www.barterpayitforward.org

À propos de BarterPay

BarterPay est une entreprise à but social et le seul système national de troc entre entreprises au Canada dont le siège social est situé à Hamilton, en Ontario. BarterPay aide les entreprises à obtenir les biens et services dont elles ont besoin sans utiliser d’argent comptant, mais plutôt à échanger leur inventaire et/ou leurs services inactifs.  En 2019, BarterPay a réalisé des transactions de troc de près de 40 millions de dollars. Le réseau représente actuellement près de 4 000 entreprises et plus de 100 organismes de bienfaisance dans 18 villes canadiennes et connaît une croissance rapide. BarterPay prévoit atteindre plus de 50 000 membres d’affaires et plus de 5 000 organismes de bienfaisance d’ici 2025, générant plus de 500 millions de dollars en volume de transactions commerciales et plus de 100 millions de dollars par année en dons de bienfaisance.

À propos du Conseil canadien du commerce de détail

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) est la voix des détaillants au Canada et au Québec. Il représente plus de 45 000 commerces de tous types, notamment des grands magasins, des magasins spécialisés, des magasins à rabais, des magasins indépendants et des détaillants en ligne. Les membres du CCCD ont une offre diversifiée de produits, allant des articles d’usage courant aux produits d’épicerie et de pharmacie. Ses membres sont responsables de plus de 75 % des ventes au détail réalisées au Canada. Le CCCD est le seul représentant de la distribution alimentaire au Canada et au Québec. Il est un ardent défenseur du commerce de détail au Canada et collabore avec l’ensemble des paliers du gouvernement et d’autres parties prenantes dans le but de favoriser la croissance de l’emploi et les possibilités de carrière dans le commerce de détail, de promouvoir et de soutenir les investissements du secteur du détail dans les communautés canadiennes ainsi que d’améliorer l’offre de produits proposée aux consommateurs et la compétitivité de l’industrie. Le commerce de détail au Québec spécifiquement, c’est plus de 33 000 magasins, plus de 500 000 travailleurs et plus de 80 milliards de $ de ventes au détail annuellement. commercedetail.org

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour planifier des entrevues avec les médias, communiquez avec :

Branka Stavric, directrice principale, Marketing et communication
bstavric@retailcouncil.org

John Porter, fondateur et chef de la direction, BarterPay
john.porter@barterpay.ca

 

 

 

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.