Coronavirus | Ontario | Représentation  | Victoires

La déclaration du Conseil canadien du commerce de détail sur le plan de réouverture de l’Ontario

8 février, 2021

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) est heureux que le premier ministre Ford a annoncé aujourd’hui aux détaillants de l’Ontario des nouvelles encourageantes concernant le plan de réouverture de la province. Permettre aux détaillants « non essentiels » de rouvrir à 25% de leur capacité rétablira un équilibre important entre la santé publique et économique – un équilibre justifié à la fois par les données statistiques et par la science.

Statistique Canada a dévoilé la semaine dernière les résultats d’une enquête qui démontre à quel point l’approche « tout ou rien » en matière de confinement a été dévastatrice. C’est particulièrement vrai pour les nombreux détaillants qui ont dû fermer pendant la période critique qui a suivi la période des Fêtes et tout au long du mois de janvier. L’Ontario compte maintenant une baisse de plus de 150 000 emplois et une partie importante d’entre eux sont dans le commerce de détail.

Lorsque les détaillants de la grande région de Toronto rouvriront le 22 février 2021, bon nombre d’entre eux auront été fermés pendant 92 jours consécutifs – un temps écrasant pour ces entreprises. Pour certains, les fermetures sont arrivées à un moment où les ventes au détail sont normalement à leur plus haut niveau. Au cours d’une année typique, les six dernières semaines de l’année pour le commerce de détail représentent en moyenne de 15% à 20% des ventes de l’année. Pour certaines catégories, c’est encore plus élevé – les six dernières semaines de l’année pour la catégorie des jouets, par exemple, représentent près de 40% de leurs ventes annuelles. Pour les vêtements et les chaussures, les défis comprennent les difficultés à déplacer les stocks saisonniers pour une saison qui est maintenant passée.

Le secteur de la vente au détail de l’Ontario a besoin de temps pour se reconstruire et il ne peut pas subir une autre série de fermetures. Cela témoigne de l’importance pour tout le monde – gouvernement, entreprises, citoyens – de travailler ensemble dans les semaines et les mois à venir pour préserver à la fois la santé publique et la viabilité économique.

Diane J. Brisebois, présidente et chef de la direction, Conseil canadien du commerce de détail

Pour de plus amples renseignements ou pour des entrevues avec les médias, communiquez avec :
Jean-François Belleau
jfbelleau@cccd-rcc.org

À propos du Conseil canadien du commerce de détail
L’industrie du commerce de détail est celle qui comporte le plus grand nombre d’employeurs du secteur privé au Canada. Les membres du Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) représentent plus des deux tiers des ventes au détail au pays. Le CCCD est une association à but non lucratif financée par cette industrie et représente les petites, moyennes et grandes entreprises de vente au détail dans toutes les collectivités du pays. En tant que la Voix du Détail au Canada, nous sommes fiers de représenter plus de 45 000 vitrines de magasins dans tous les formats de vente au détail, y compris les rayons, les épiceries, les spécialités, les rabais, les détaillants indépendants et les marchands en ligne. Le commerce de détail au Québec spécifiquement, c’est plus de 33 300 magasins, plus de 450 000 travailleurs et plus de 85 milliards de $ de ventes au détail annuellement. www.commercedetail.org

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.