Coronavirus | Ontario

Déclaration du CCCD au premier ministre Ford sur l’incapacité de faire des affaires en Ontario

18 juin, 2021

Monsieur le premier ministre : nous vous demandons de rouvrir la province !

Les détaillants ne sont pas à l’origine de la COVID-19, mais ils en payent le prix depuis maintenant 15 mois. L’Ontario est la seule province dont les commerces sont encore fermés de force, et ce, pas seulement en Amérique du Nord, mais dans le monde. Le gouvernement ne cesse de répéter que la province est prête à « reprendre les affaires », mais en réalité l’Ontario est la seule région de la planète qui demeure fermée. Nous sommes les derniers à prendre l’initiative.

Les répercussions de cette fermeture sont vastes et pernicieuses, et il est grand temps que cette situation prenne fin.

Nous sommes aujourd’hui à un stade où nous avons dépassé les seuils définis par le gouvernement lui-même pour aller de l’avant. Les tendances en matière de santé sont beaucoup plus encourageantes que ne le laissaient présager les prévisions au moment où la province a lancé son plan de déconfinement en trois étapes. Pourtant, des milliers de commerces de détail, en particulier ceux des centres commerciaux, sont encore fermés.

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) a toujours jugé infondée la fermeture complète des commerces de détail en Ontario, puisque ceux-ci constituent des environnements à faible risque de propagation de la COVID-19, ce que prouvent d’ailleurs les données sanitaires à ce sujet. Les autres provinces ont choisi de trouver un équilibre entre la santé de leurs citoyens ET les préoccupations économiques. Ainsi, le Québec continue à enregistrer une baisse régulière du nombre de nouveaux cas de COVID-19, même s’il a permis aux détaillants de rouvrir il y a de cela plusieurs mois.

Nous savons que le chemin parcouru a été ardu et ponctué de nombreuses décisions complexes, difficiles à prendre pour un gouvernement. Mais après avoir été négligés pendant 15 mois – 230 jours, pour être plus précise, et ce n’est pas fini ! –, les détaillants veulent reprendre le travail. Et cela n’est pas seulement important pour les propriétaires de magasins, mais également pour nos employés et nos clients.

Le secteur du détail n’est pas le problème et il est plus que temps d’aller de l’avant.

 

Diane J. Brisebois,

Présidente-directrice générale, Conseil canadien du commerce de détail

Pour en savoir plus ou planifier des entrevues avec les médias, veuillez communiquer avec media@retailcouncil.org.

 

À propos du Conseil canadien du commerce de détail

L’industrie du commerce de détail est celle qui comporte le plus grand nombre d’employeurs du secteur privé au Canada. Les membres du Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) sont responsables de plus des deux tiers des ventes au détail au pays. Le CCCD est une association à but non lucratif financée par cette industrie et représente les petites, moyennes et grandes entreprises de vente au détail dans toutes les collectivités du pays. En tant que la Voix du DétailMC au Canada, le CCCD est fier de représenter plus de 45 000 commerces de détail de tous types, des magasins à rayons aux épiceries, en passant par les magasins de spécialités, les magasins de rabais, les commerces de détail indépendants et les boutiques en ligne. www.commercedetail.org/

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.