Coronavirus | Québec

Le CCCD veut éviter un reconfinement des centres commerciaux

13 octobre, 2020

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) se montre inquiet du manque d’encadrement de la clientèle dans les centres commerciaux. La fin de semaine de l’Action de grâce a démontré que les mesures de contrôle sanitaire mises en place par certains propriétaires de centre commercial sont nettement insuffisantes, notamment sur le contrôle aux portes et sur la gestion du flânage dans les aires communes.

Le CCCD invite donc les propriétaires de centre commercial à resserrer les mesures de contrôle afin d’assurer la santé et la sécurité de la population et des travailleurs du commerce de détail.

« Afin d’éviter une seconde fermeture sanitaire des centres commerciaux, nous invitons les propriétaires et exploitants de centre commercial à resserrer leurs mesures de contrôle. Outre les questions de santé publique, la survie commerciale de plusieurs de leurs locataires serait compromise en cas de fermeture. » a déclaré Marc Fortin, Président du CCCD-Québec.

Pour plus de renseignements :
Jean-François Belleau
Relations gouvernementales
Conseil canadien du commerce de détail
[email protected]
514-210-1709

À propos du Conseil canadien du commerce de détail
Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) est la voix des détaillants au Canada et au Québec. Il représente plus de 45 000 commerces de tous types, notamment des grands magasins, des magasins spécialisés, des magasins à rabais, des magasins indépendants et des détaillants en ligne. Les membres du CCCD ont une offre diversifiée de produits, allant des articles d’usage courant aux produits d’épicerie et de pharmacie. Ses membres sont responsables de plus de 75 % des ventes au détail réalisées au Canada. Le CCCD est le seul représentant de la distribution alimentaire au Canada et au Québec. Il est un ardent défenseur du commerce de détail au Canada et collabore avec l’ensemble des paliers du gouvernement et d’autres parties prenantes dans le but de favoriser la croissance de l’emploi et les possibilités de carrière dans le commerce de détail, de promouvoir et de soutenir les investissements du secteur du détail dans les communautés canadiennes ainsi que d’améliorer l’offre de produits proposée aux consommateurs et la compétitivité de l’industrie. Le commerce de détail au Québec spécifiquement, c’est plus de 33 000 magasins, plus de 500 000 travailleurs et plus de 80 milliards de $ de ventes au détail annuellement.

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.