Coronavirus | Québec | Victoires

Extension des fermetures de commerces au Québec – couvre-feu – collecte sur le trottoir permise dès samedi

6 janvier, 2021

En raison de la hausse du nombre de cas des dernières semaines et les nombreuses contaminations constatées pendant la période des Fêtes, le gouvernement du Québec a annoncé une série de mesures de confinement supplémentaires pour tout le territoire du Québec appliqué dès le samedi 9 janvier, pour une période de 4 semaines, soit jusqu’au 8 février 2021.

  • Les épiceries et commerces d’alimentations, les magasins à grande surface, les pharmacies, les quincailleries, les animaleries, les dépanneurs et les restaurants pour le service de livraison et commandes pour emporter pourront demeurer ouverts.
    • Seules les aires de circulation pourront être ouvertes dans les centres commerciaux afin d’assurer l’accès aux commerces qui ne sont pas visés par les fermetures.
    • Les mesures concernant les restrictions du nombre de personnes admises dans les commerces demeurent les mêmes (Superficie de plancher accessible aux clients en m2 ÷ par 20 m2).
  • Seule la vente de produits dits « essentiels » est permise en magasin : items servant à la santé, l’hygiène, la sécurité, à réparer et à s’alimenter
  • La cueillette à l’auto ou sur cueillette trottoir de TOUT produit est permise pour tous les commerces.
  • Aucune restriction en ce qui concerne les ventes en ligne et la livraison.
  • Un couvre-feu sera en place de 20h à 5h tous les jours.
    • Tous les commerces qui peuvent être ouverts doivent cesser leurs activités au plus tard à 19h30, sauf pour les pharmacies et les dépanneurs avec essence. 
    • Seuls les travailleurs essentiels seront autorisés à se déplacer pour se rendre à leur milieu de travail à tout moment. Bien qu’il n’y ait pas de documentation précise demandée pour attester la validité d’un déplacement, nous vous invitons à produire un document officiel attestant le statut de vos employés.
    • Les livraisons de produits alimentaires venant d’épiceries doivent être terminées pour 20h.
  • Tous les centre de distributions et entrepôts pourront opérer 24 heures par jour 7 jours par semaine sous réserve du strict respect des normes de la CNESST.
  • La construction et le secteur manufacturier devront s’en tenir aux activités jugées essentielles.
  • Les garderies et les services de garde demeurent ouverts.
  • Le télétravail reste obligatoire pour tous ceux qui peuvent le faire. 
  • Le retour des élèves du primaire s’effectuera le 11 janvier, celui des élèves du secondaire le 18 janvier.

Pour plus de détails, le site Web gouvernemental à ce sujet est désormais en ligne.

L’équipe du CCCD poursuit ses démarches pour, entre autres:

  • Assurer le plus de flexibilité possible concernant la « cueillette à l’extérieur du magasin » (curbside pickup).
  • Assurer la collaboration des services policiers pour la gestion des clients récalcitrants.
  • Voir à une plus grande flexibilité quant aux heures d’ouverture des commerces pouvant demeurer ouverts au public.
  • Permettre un maximum d’activité en magasin sans présence de clientèle.
  • La mise en place d’un soutien financier simple, rapide et efficace incluant des mesures de soutien pour les commerces non essentiels qui souhaiteraient recevoir de l’aide pour le commerce électronique.

Mise à jour du 7 janvier 2021

Le gouvernement du Québec a donné aujourd’hui des précisions concernant le couvre-feu qui sera en vigueur à partir de ce samedi, 9 janvier 2021, jusqu’au lundi 8 février 2021. 

En voici un extrait: 

Couvre-feu

Dès samedi le 9 janvier, un couvre-feu sera désormais en vigueur. Entre 20 heures et 5 heures du matin, il sera interdit à quiconque de se trouver hors de son lieu de résidence ou du terrain de celle-ci, hormis dans le cas d’exceptions.

Exceptions permises :

  • Une personne dont la présence est essentielle sur les lieux de son travail;
  • Une personne qui doit se rendre chercher les médicaments dont elle a besoin à la suite d’un rendez-vous médical;
  • Une personne qui doit se rendre à l’hôpital ou à la clinique, chez le dentiste, l’optométriste, ou en revenir;
  • Une personne qui doit se rendre au chevet d’un parent malade ou blessé;
  • Un étudiant qui doit participer à un cours du soir en présentiel ou à un laboratoire dans une école reconnue;
  • Un parent qui doit reconduire ses enfants chez l’autre parent qui en a la garde;
  • Une personne qui revient de l’étranger (en raison du travail par exemple) par un vol de nuit et doit retourner à sa résidence;
  • Une personne qui doit sortir pour que son chien puisse faire « ses besoins »;
  • Une personne qui doit accompagner une autre personne incapable de conduire pour se rendre à un rendez-vous médical;
  • Un parent qui doit accompagner un enfant malade à l’hôpital;
  • Un parent qui doit aller reconduire son adolescent à son travail.

Les policiers continueront d’assurer le respect des mesures sanitaires et pourront intervenir si une personne se trouve à l’extérieur de sa résidence lors des heures non permises. Les contrevenants s’exposent à des amendes de 1 000 $ à 6 000 $ s’ils ne sont pas en mesure de justifier adéquatement la raison de leur sortie. Les jeunes de 14 ans et plus sont passibles de recevoir une amende de 500 $.

Afin de permettre aux personnes qui se déplacent durant le couvre-feu en raison de leur travail de démontrer facilement la nécessité de leur déplacement, les employeurs sont invités à compléter le formulaire Attestation de l’employeur – Déplacement durant le couvre-feu décrété par le gouvernement du Québec.

Lettre type pour employés. 

Pour plus d’informations, consultez le site du gouvernement du Québec ou contactez Marc Fortin, président CCCD Québec au 514-833-5973 ou Jean Francois Belleau, directeur affaires gouvernementales CCCD Québec au 514-210-1709.

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.