Ontario | Ressources humaines | Santé et sécurité

De nombreux employés du secteur du détail admissibles à la vaccination en Ontario

11 mai, 2021

À partir d’aujourd’hui, tous les employés de première ligne du secteur du détail en Ontario ne pouvant pas travailler à domicile auront la possibilité de s’inscrire pour être vaccinés en vertu de leur classement dans le Groupe 1 ou le Groupe 2.

Chaque bureau de santé publique de l’Ontario gère son propre système de réservation pour la vaccination. Dans le but d’orienter l’ensemble des membres et leurs employés, le CCCD invite les employeurs à partager l’outil de prise de rendez-vous vaccinal de l’Ontario. Cet outil ne permet pas aux employés de prendre rendez-vous, mais leur donne accès au numéro de téléphone de leur bureau de santé publique ainsi qu’à un lien vers la page d’inscription vaccinale de ce bureau (voir la section « Ressources supplémentaires » ou « Additional Resources »), où ils peuvent terminer leur inscription en ligne auprès de leur bureau de santé publique.

Bien que la plupart des bureaux de santé publique fonctionnent sur l’honneur pour la vaccination des travailleurs essentiels des Groupes 1 et 2, les membres doivent prévoir remettre à leurs employés une courte lettre servant de preuve d’emploi et attestant qu’ils ne peuvent pas travailler depuis leur domicile, ce qui les rend admissibles à la vaccination en vertu de leur classement dans le Groupe 1 (travailleurs de CD) ou le Groupe 2 (travailleurs du secteur du détail).

Rappelons que les travailleurs des centres de distribution de détail sont admissibles en vertu de la clause suivante :

  • Groupe 1 – Travailleurs essentiels des centres de transformation ou de distribution alimentaire ne pouvant pas travailler à domicile.

Les employés du secteur du détail travaillant en magasin, dans un commerce essentiel ou jugé non essentiel, sont admissibles en vertu de la clause suivante :

  • Groupe 2 – Travailleurs essentiels ne pouvant pas travailler à domicile, notamment les employés des épiceries, des banques alimentaires, des pharmacies non cliniques, des restaurants, de la LCBO, des grossistes et des commerces de marchandises générales.
    • L’expression « marchandises générales » est prise dans son sens large. Le CCCD la comprend comme incluant les employés de commerces de détail non essentiels qui continuent à se rendre sur leur lieu de travail afin d’assurer le service de cueillette à l’auto. Précisons encore une fois que le CCCD comprend que les employés qui se trouvent actuellement mis en disponibilité ou étant en congé d’urgence pour maladies infectieuses ne répondent pas à cette définition.
    • Le CCCD travaille avec le Bureau du solliciteur général afin de mieux comprendre le rapport entre l’élargissement de l’admissibilité et la possibilité d’une réouverture plus large (vraisemblablement régionale) des commerces de détail le 20 mai 2021, au moment où les mises en disponibilité et les congés spéciaux en raison d’une maladie infectieuse des employés du secteur du détail prendront fin.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :

Sebastian Prins
Directeur, Relations gouvernementales (Ontario)
sprins@retailcouncil.org
416 467-3759

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.