Alimentation et épicerie | Colombie Britannique | Coronavirus

La Colombie-Britannique met à jour son ordonnance sur les services alimentaires

15 juin, 2020

L’agent provincial de la santé de la Colombie-Britannique a rendu hier un nouvel arrêté révisant celui du 22 mai 2020 concernant le service des aliments et boissons. La nouvelle ordonnance offre plus de flexibilité. Alors qu’avant, il existait des restrictions distinctes pour différents types d’établissements servant des aliments ou des boissons, l’ordonnance englobe désormais: «les propriétaires et exploitants d’établissements, y compris les établissements autorisés, dans lesquels des aliments ou des boissons sont servis». Des directives pour les stations libre-service ont été ajoutées (auparavant le libre-service était déconseillé), avec l’obligation pour ceux qui ont des stations libre-service dans leurs locaux: de fournir des installations de lavage des mains ou des désinfectants à base d’alcool à proximité de la station; afficher des affiches rappelant aux clients de se laver ou de se désinfecter les mains avant de toucher des aliments en libre-service ou d’autres articles; maintenir une distance de deux mètres; et nettoyez et désinfectez fréquemment les surfaces à contact élevé de la station et les ustensiles utilisés en libre-service. 

Des modifications ont également été apportées aux directives d’occupation des services de restauration afin de refléter la possibilité que les sièges soient étendus dans les zones extérieures, y compris les trottoirs et les rues (en révisant la limite de capacité stricte de 50%). De plus, la révision permet explicitement d’utiliser des séparateurs entre les tables qui ne respectent pas l’exigence de distance physique de 2 mètres, avec certaines restrictions. 

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.