Représentation  | Le Bien-Étre Animal | Développement durable | Le Bien-Étre Animal | Représentation  | Développement durable

Renouvellement de l’attention portée par le CCCD au bien-être des animaux dans le cadre de l’approche multilatérale du Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage

29 mars, 2021

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) et ses membres du secteur des épiceries sont déterminés à promouvoir le bien-être des animaux au Canada. Afin d’approfondir cet engagement, le CCCD renouvelle et modernise son approche en se concentrant sur le processus de collaboration multipartite pour la prise de décision du Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage (CNSAE), appuyant les nombreux codes de pratiques consacrés aux soins des animaux élaborés par ce dernier.

Le CNSAE est le seul organisme du genre dans le monde à réunir des groupes de défense des droits des animaux, des détaillants, des gouvernements, des vétérinaires, des universitaires et des éleveurs autour d’un même modèle de prise de décision par voie de consensus fondé sur la science pour promouvoir le bien-être des animaux. Le CCCD siège au conseil du CNSAE, et les épiceries membres du CCCD sont représentées dans l’élaboration des codes du CNSAE et y prennent une part active. Les codes de pratiques élaborés par le CNSAE promeuvent des pratiques de soins et de gestion saines par le biais de recommandations et d’exigences relatives au logement, aux soins, au transport, à la transformation et à d’autres pratiques d’élevage.

Le CCCD poursuivra ses engagements, mais uniquement dans le cadre de l’approche du CNSAE, mettant par conséquent fin à ses engagements précédents sur les logements de truies et les œufs de « poules en liberté ». Quant aux membres du CCCD, ils continueront à prendre des décisions de façon indépendante au sujet de leurs fournisseurs de produits. Le CCCD est attaché au dialogue avec les groupes de défense des droits des animaux, les universitaires, les éleveurs et d’autres partenaires de l’industrie, à la fois au sein et en dehors du CNSAE, mais l’expérience enseigne que les parties prenantes ne suscitent jamais mieux le changement qu’en procédant de façon collaborative, et ce, en raison de l’appui et de la participation de tous les intervenants impliqués.

L’industrie a réalisé des progrès importants dans la promotion du bien-être des animaux au cours des dernières années, et elle poursuit ses efforts. Parmi les récentes avancées, citons les suivantes :  

  • Code de pratiques pour le soin et la manipulation des poulettes et pondeuses, amorcée par Les producteurs d’œufs canadiens, a été terminée en 2017. En plus de faire progresser les exigences en matière de bien-être dans certains domaines importants, dont l’environnement de grange, la santé, les pratiques d’élevage, la manipulation et le transport, ce code de pratiques vise l’élimination progressive des cages conventionnelles. L’instauration de ce code représente le changement le plus important jamais réalisé dans le domaine de la production des œufs au Canada. Depuis 2017, la proportion de poules élevées suivant des méthodes différentes de production des œufs a plus que doublé.

Le CCCD et ses membres du secteur des épiceries appuient les éleveurs dans les engagements actuels et à venir. Ils sont en outre déterminés à poursuivre leur collaboration avec l’ensemble des parties prenantes dans le cadre du processus collaboratif de prise de décision du CNSAE afin de promouvoir le bien-être des animaux au Canada.

Le CNSAE accueille l’engagement du CCCD à renouveler son attention sur le processus d’élaboration des codes du CNSAE. Le CNSAE réunit différentes parties prenantes, qui examinent et améliorent les pratiques d’industrie liées au bien-être des animaux. Le processus d’élaboration des codes intègre les connaissances scientifiques actuelles et détermine les domaines dans lesquels de nouvelles recherches sont nécessaires, en plus de fournir un cadre pour les vérifications en fonction des codes. En plus de donner des lignes directrices aux industries, ces codes offrent à la population canadienne une assurance sur les efforts et les mécanismes de soutien qui permettent d’améliorer sans cesse le bien-être des animaux d’élevage. 

Jackie Wepruk, directrice générale du CNSAE

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.