Alimentation et Épicerie | Développement Durable | nationale

Santé et bien-être des animaux

La santé et le bien-être des animaux élevés pour l’alimentation sont des enjeux importants pour le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) et ses membres, et ce, de la ferme à l’abattoir en passant par le transport. Les Canadiens comptent sur les membres détaillants du CCCD pour s’assurer que les aliments qu’ils achètent sont produits de façon responsable et sans cruauté. Nos membres s’attendent à ce que toutes les organisations de leur chaîne d’approvisionnement se conforment pleinement à toutes les lois et à tous les règlements canadiens applicables en matière de santé et de bien-être animal.

Le CCCD et ses membres croient en une approche scientifique de la santé et du bien-être des animaux. Nous comptons sur de nombreux conseillers et experts pour aider nos membres à améliorer leurs programmes, leurs politiques et leurs initiatives. Le CCCD est également un partenaire (administrateur ayant droit de vote) du Conseil national pour le soin aux animaux d’élevage (CNSAE).

À propos du CNSAE

Le Conseil national pour le soin aux animaux d’élevage réunit divers intervenants pour :

  • Élaborer des codes de pratiques pour le soin et le traitement des animaux d’élevage ;
  • Créer un processus d’élaboration de programmes d’évaluation des soins aux animaux ;
  • Offrir une tribune pour un dialogue ouvert sur le bien-être des animaux d’élevage.

Le CCCD et les détaillants membres participent également à certaines tables rondes sur les chaînes de valeur d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC).

À propos des tables rondes sur les chaînes de valeur d’AAC

Les tables rondes sur les chaînes de valeur réunissent des décideurs fédéraux, provinciaux et territoriaux ainsi que des chefs de file de l’industrie de toute la chaîne de valeur, notamment des fournisseurs d’intrants agricoles, des producteurs, des transformateurs, des industries des services alimentaires, des détaillants, des commerçants et des associations. Les tables rondes sur les chaînes de valeur se sont penchées sur divers domaines prioritaires, notamment :

  • La sécurité et la qualité des aliments ;
  • Le suivi et la traçabilité ;
  • La recherche scientifique, l’innovation et la commercialisation de nouveaux produits ;
  • L’accès aux marchés, le développement des marchés et la compétitivité ;
  • La santé et la nutrition ;
  • L’impact environnemental et la durabilité ;
  • Les infrastructures de transport ;
  • L’accès à la main-d’œuvre et le maintien en poste.

Le RCC et ses membres souscrivent aux Cinq droits (en anglais et voir plus bas) du bien-être animal.

À propos des Cinq droits des animaux d’élevage

Les cinq droits du bien-être animal décrivent cinq aspects du bien-être animal sous contrôle humain :

  1. L’absence de faim et de soif — grâce à l’accès facile à de l’eau potable et à des aliments leur donnant santé et vigueur ;
  2. L’absence de contraintes physiques en fournissant un environnement approprié, y compris un abri et une aire de repos confortable ;
  3. L’absence de douleur, de blessure ou de maladie grâce à la prévention, au diagnostic et à des traitements rapides ;
  4. La liberté d’exprimer (la plupart) des comportements normaux en fournissant des espaces et des équipements adéquats et suffisants ainsi qu’un contact avec des animaux de la même espèce ;
  5. Le droit d’être à l’abri de la peur et de la détresse en garantissant des conditions d’élevage et de traitements qui évitent la souffrance mentale.

Le Conseil canadien du commerce de détail compte un membre du personnel spécialisé qui dirige le dossier de la santé et du bien-être des animaux et travaille avec nos membres. Nous aidons les programmes de bien-être animal de nos membres à évoluer en travaillant de manière à la fois individuelle et collaborative. Le partage des meilleures pratiques est un élément clé de notre travail.

Reconnaissant que les normes en matière de santé et de bien-être des animaux s’améliorent à mesure que la science et les pratiques exemplaires évoluent, le CCCD et ses membres s’engagent à collaborer avec tous les intervenants (gouvernement, scientifiques, vétérinaires, ONG de protection des animaux, associations industrielles, etc.) pour surveiller ces enjeux de façon continue.

Engagements actuels des membres

Conseillers et experts en santé et bien-être des animaux

  • Dr Ed Pajor, professeur en bien-être animal, Faculté de médecine vétérinaire, Département de santé animale de production, Université de Calgary ;
  • Dr Ian J. H. Duncan, professeur émérite, chaire émérite en bien-être animal, Département de biosciences animales, Université de Guelph ;
  • Alexandra Harlander, professeure adjointe, Département de biosciences animales, Université de Guelph ;
  • Renée Bergeron, professeure agrégée, Département de biosciences animales, Université de Guelph ;
  • Tina M. Widowski, directrice, Campbell Centre for the Study of Animal Welfare, Université de Guelph ;
  • Dr Shane Renwick, DVM, MSc, gestionnaire des questions nationales et du bien-être des animaux, Association canadienne des médecins vétérinaires ;
  • Geoff Urton, directeur général, Stratégie et innovation, BC SPCA ;
  • Josey Kitson, directeur exécutif (Canada), World Animal Protection ;
  • Riana Topan, directrice de campagne, Humane Society International — Canada.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : Andrew Telfer, Vice-président, Santé & mieux-être et Relations avec l’industrie à atelfer@retailcouncil.org.

retailcouncil

A propos de l'auteur

En tant que Voix des détaillantsMC au Canada depuis 1963, le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) représente 45 000 commerces de détail indépendants, régionaux et nationaux de grande distribution et de spécialité, et marchands en ligne offrant des marchandises diverses, des produits de pharmacie et des produits d’épicerie.

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.