Rapport de Statistique Canada sur l’indice des prix à la consommation : baisse de l’inflation, hausse du panier d’épicerie - Retail Council of Canada
Finances et politiques fiscales | Nationale

Rapport de Statistique Canada sur l’indice des prix à la consommation : baisse de l’inflation, hausse du panier d’épicerie

24 août, 2022

Le rapport de Statistique Canada sur l’indice des prix à la consommation en juillet 2022 indique que l’inflation s’est stabilisée à 7,6 % en juillet, en baisse par rapport à son sommet de 8,1 % enregistré en juin. Ce recul est attribuable en bonne partie au ralentissement de la croissance d’une année à l’autre des prix des carburants.

Bien que l’inflation globale ait baissé, les prix des produits alimentaires vendus dans les commerces en juillet ont augmenté de façon plus marquée qu’en juin — progressant de 9,4 % en juin et de 9,9 % en juillet. Par ailleurs, les prix des produits de boulangerie (+13,6 %) ont continué à augmenter à un rythme plus soutenu en raison des prix toujours élevés du blé. Le coût plus important des intrants et l’incertitude entourant l’approvisionnement mondial, attribuable à l’invasion russe de l’Ukraine, ont en effet maintenu la pression sur les prix mondiaux du blé dans un contexte d’approvisionnement déjà fort limité.

Parmi les autres données du rapport de Statistique Canada dignes d’intérêt, signalons les suivantes :

  • Baisse des prix de l’essence : les consommateurs ont profité d’un recul mensuel de 9,2 % du prix de l’essence en juillet. Il s’agit de la baisse la plus importante à ce chapitre depuis le début de la pandémie.
  • Forte augmentation des coûts des voyages : les prix de l’hébergement touristique ont progressé de 47,7 % en juillet par rapport au même mois en 2021, les prix enregistrant la plus forte hausse en Ontario (+70,0 %). Les prix des billets d’avion ont bondi de 25,5 % en juillet par rapport au mois précédent, profitant d’une forte demande de vols.
  • Salaires et pouvoir d’achat des consommateurs : en moyenne, la hausse des prix a continué à excéder l’augmentation d’une année à l’autre des salaires horaires (+5,2 %) en juillet. Bien que l’inflation des prix à la consommation ait de nouveau été supérieure à la progression des salaires, la perte de pouvoir d’achat a été moins importante qu’en juin.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :

Kate Skipton
Analyste principal de politiques, Relations gouvernementales
kskipton@retailcouncil.org
416 467-3744


Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.