L’Institut national de la santé publique (INSPQ) a procédé à une mise à jour, le 29 mai dernier, de son guide sur les mesures de préventions pour les commerces afin de soutenir les détaillants et le travail à moins de deux mètres.


Pour les tâches où il est impossible de maintenir une distance minimale de deux mètres pour plus de 15 minutes cumulés dans un même quart de travail, des adaptations doivent être apportées :

Le travail à moins de deux mètres
  • Installer une barrière physique adéquate pour séparer le travailleur des autres travailleurs et de la clientèle lorsque la distance de deux mètres ne peut être respectée : voir la fiche de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité (IRSST) pour des détails sur les barrières physiques.
  • Dans l’impossibilité ou dans l’attente de mettre en place les mesures de distanciation ou une barrière physique :
    • Le port du masque de procédure médical certifié FDA (masque chirurgical) et d’une protection oculaire (lunettes avec protection sur le côté ou visière) sont recommandés.

Ainsi, la fiche de la Commission des normes, des l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) sur les normes pour le commerce de détail et les centres commerciaux a donc aussi eu une mise à jour en ce sens.

Un masque de procédure et une protection oculaire (lunettes de protection ou visière recouvrant le visage jusqu’au menton) sont fournis par l’employeur au personnel qui exécute une tâche nécessitant d’être à moins de 2 mètres d’une autre personne et en l’absence de barrières physiques.


Voir les normes et procédure du CCCD pour les détaillants

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.