Finances et politiques fiscales | Ontario

Ontario : le salaire minimum sera porté à 15 $ l’heure en janvier 2022

3 novembre, 2021

Dans le cadre de sa mise à jour économique de l’automne, le jeudi 4 novembre 2021, le gouvernement de l’Ontario proposera un projet de loi qui, s’il est adopté, fera passer le salaire minimum général de 14,35 $ à 15 $ l’heure à compter du 1er janvier 2022. En vertu des modifications proposées, le salaire minimum des serveurs de boissons alcoolisées serait éliminé et ces derniers auraient droit au salaire minimum général. Les étudiants de moins de 18 ans, les travailleurs à domicile ainsi que les guides de chasse, de pêche et d’aventure pourraient également profiter d’une augmentation du salaire minimum.

Voici un tableau des propositions d’augmentation du salaire minimum, par catégorie d’emploi : 

  • Salaire minimum général : augmentation de 4,5 %, passant de 14,35 $ à 15 $ l’heure.
  • Salaire minimum des serveurs de boissons alcoolisées : augmentation de 19,5 %, passant de 12,55 $ à 15 $ l’heure.
  • Salaire minimum des étudiants : augmentation de 4,4 %, passant de 13,50 $ à 14,10 $ l’heure.
  • Salaire minimum des travailleurs à domicile : augmentation de 4,4 %, passant de 15,80 $ à 16,50 $ l’heure.

Selon nous, l’annonce de jeudi diffère grandement de la proposition faite en 2017 par l’ancien gouvernement libéral ontarien. Cette augmentation aura évidemment un effet inflationniste sur les coûts de main-d’œuvre et, en fin de compte, sur les prix à la consommation, mais une hausse de 4,5 % du salaire minimum n’est pas bien plus élevée que le taux actuel de l’inflation. En revanche, l’augmentation de janvier 2018 décrétée par le précédent gouvernement représentait un bond de 22,8 % et le taux qu’il prévoyait atteindre en 2019 aurait impliqué une hausse de près de 30 %.

Nous savons fort bien que cette augmentation constituera un défi pour les détaillants qui peinent déjà à se remettre de la pandémie de COVID-19. Le CCCD aurait ainsi préféré un plus long préavis. Nous avons fait part de ces deux points au gouvernement de l’Ontario plus tôt aujourd’hui, puisqu’il n’a pas cru bon de consulter les parties prenantes avant de faire son annonce. Nous lui avons rappelé que les principaux enjeux, de notre point de vue, ont toujours été la prévisibilité et les délais, lesquels permettent aux détaillants de se préparer. Comme nous sommes dans une année préélectorale et que les partis d’opposition font pression pour augmenter encore plus le salaire minimum, une hausse de 0,65 $ l’heure ne se situe pas en dehors des attentes. Et cette augmentation sera adoptée, puisque le gouvernement est majoritaire. Le CCCD, pour sa part, se concentrera sur le large éventail des enjeux liés à l’emploi plutôt que de s’attarder sur cet enjeu en particulier, qui est, pour ainsi dire, un fait accompli.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :

Sebastian Prins
Directeur, Relations gouvernementales (Ontario)
sprins@retailcouncil.org
416 467-3759

Soyez entendu. Économisez de l’argent. Restez informé.

Devenez membre.